> > >

« Inattendue, improbable, finalement inespérée, voilà comment je définirais ma rencontre avec Telys.

En novembre 2008, alors que je vivotais sur ma côte basque natale comme professeur vacataire de Lettres Modernes, je reçus l’appel d’une jeune femme à l’accent brésilien m’expliquant que son employeur, un cabinet de conseil en informatique, souhaitait me rencontrer.

Rien de miraculeux en soi que d’être contacté mais n’ayant aucune formation dans le domaine mentionné je crus à une méprise. J’y crus jusqu’à la fin de la période d’essai et, pendant tout ce temps, je n’ai pas souvenir d’avoir déballé mon sac de voyage.

Cela a donc commencé par un entretien. Moi pour qui la notion de présentabilité se résumait à porter une chemise, j’ai eu la chance de rencontrer en Louardi Messai un PDG qui ne s’arrête pas aux apparences pour se focaliser sur les compétences et, surtout, qui prend le risque d’embaucher quelqu’un sans expérience : la définition même de « donner sa chance ».

Tout à ma joie de cette réussite, les premiers jours de formation me firent vite comprendre que le plus dur m’attendait. Merise, UML, diagrammes, recueil du besoin, exigences, pilotage, simulations intensives et modélisation en temps réel, seules les pintes prises dans le Pub du quartier avec quelques bons compagnons de labeur déridaient des journées à rallonge éprouvantes. Hommage ému à cette patiente serveuse qui nous a supportés.

Mais au-delà de ce dur apprentissage, je retiens surtout des premiers mois chez Telys l’esprit de camaraderie. Pas de jeux d’ego surdimensionné ou de concurrence interne : les anciens accueillaient les nouveaux, participaient à leur formation, sans faire de cadeaux mais avec bienveillance. C’est donc dans cette saine ambiance que j’ai pu apprendre le métier et, aujourd’hui, je suis l’un de ces anciens qui essaie de transmettre ces choses qui m’ont fait avancer. »

Arnaud, Consultant formateur
Chez Telys depuis 2008